A propos de Jean-Jacques Vidal

Formé par différents professeurs (Janine Chevrier, Laurence Nerval, Tatiana Grantzeva, Denise Casanova-Cachod et Dany Brians), il entre en 1972 dans le corps de Ballet de l'Opéra de Marseille puis au Ballet de Marseille Roland Petit. Deux saisons, l'une au Ballet de Lyon, l'autre au Ballet de Nancy, précèdent son départ en Italie. Il signe un contrat de soliste dans le Ballet Classique Italien dirigé par Liliana Cosi. En 1977, Il est soliste au Ballet Royal des Flandres à Anvers. Quatre ans plus tard, il se produit sur les scènes de différents théâtres et opéras en qualité de danseur étoile et chorégraphe invité. Il dansera plus d'une centaine de ballets aussi bien ceux du répertoire classique (Le lac des cygnes, Don Quichotte, Roméo et Juliette, Casse-Noisette), que contemporains chorégraphiés par Roland Petit, Maurice Béjart, J. Kylián, O. Araïz, G. Caciuléanu...


En 1982, il fonde le "Ballet Phocéen" où il crée plus d'une trentaine de ballets. En 1990, invité par la ville de La Ciotat, il inaugure le "Ballet du Sud" et crée une dizaine de ballets. En 1994, il forme le "Ballet du Sud-Guadeloupe" où seront données des reprises de ses œuvres. En 1996, il est nommé directeur du "Ballet Théâtre" de Hagen, et devient l'un des rares Français à prendre la direction d'une compagnie de cette renommée. En 2001, il revient en France et crée le centre de formation chorégraphique "Temps danse" et la "Compagnie Jean-Jacques Vidal".

En 2009, Jean-Jacques Vidal a été nommé "Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres".

  • Facebook Round
  • YouTube Round

© 2019 CJJV . Créé par Christophe Vidal